Terrils du Nord

Je suis né dans le Nord et j’y ai toujours vécu. Le Nord est trop souvent associé à la région des mines.
Mon Nord à moi, c’est plutôt la Flandre : ses champs de houblons, ses moulins et ses plages à perte de vue; la Flandre de Pieter Brueghel , de Jan Van Eyck et de Jérôme Bosch; la Flandre des des monts : mont Cassel, mont des Cats, mont Noir recouverts d’hyacinthes bleues. Je vivais dans le nord sans avoir jamais vu un terril. Je les apercevais lorsque je revenais du Sud, le long de l’autoroute A1, mais je ne les avais jamais vus de près. J’ai donc décidé un jour de les photographier.
Le 21 novembre 2011, au milieu de la forêt de Raismes, j’escaladais le terril Sabatier. Jamais, je n’aurais imaginé que la pente puisse être aussi raide. Concentré sur ma prise de photos, je peinais à atteindre le sommet du terril. Le paysage était grandiose. Je venais de mettre le pas sur une autre planète et j’étais complétement dépaysé. Pour effectuer la montée, j'étais sorti du chemin balisé. La montée avait été tellement rude que je décidais de le prendre pour descendre. Arrivé en bas, j'étais perdu au milieu de la forêt.
Depuis, j’ai parcouru d’autres terrils avec le même enthousiasme et la même fascination.




Voir plein écran